Aller au contenu principal

Louisa

Derriere chaque grand homme, se cache une femme.
Gabriel-Marie Legouve.
1875

Louisa

S’il était une fois Edouard, il était une fois Louisa, née Louise Aimée Motais, issue d’une famille aisée, épouse dévouée d’Edouard. En 1875, ils se marient.
En 1875, Edouard Cointreau crée COINTREAU, une liqueur à base d’essences d’écorces d’oranges douces et amères, inspirée de la Parisienne, une femme libre de penser et d’agir, à l’image de Louisa Cointreau, épouse, muse et confidente.

1929

OUI Louisa. Louisa BIEN SUR, Louisa EVIDEMMENT. Connue comme « l’âme de la maison », Louisa, c’est l’ombre portée d’Edouard. Celle qui parlait peu mais faisait beaucoup tant pour la vie de l’entreprise que pour l’émancipation des femmes. Car c’est elle qui agrandira le champ des possibles, elle, la future présidente de l’Union des femmes de France, l’une des premières à être décorée de la Légion d’honneur en 1929 pour avoir, entre autres bonnes œuvres, ouvert sur ses fonds propres un hôpital pour soigner les poilus blessés à leur retour de la Grande Guerre. Elle encore, qui prendra en charge la politique sociale de l’entreprise et lui donnera une dimension encore peu connue et avant-gardiste, considérant que chacun à son poste contribuait au succès de l’entreprise et méritait d’en être récompensé.

Social